Le torréfacteur, le poumon des cafés Delahaut

lundi 17 septembre 2012

 

AVANT-APRES

Les deux photos ci-dessus nous montrent très clairement que le torréfacteur a reçu un petit lifting qui lui va plutôt bien... Mais au delà de l'aspest extérieur, les bruleurs au gaz ont été remplacés et sont beaucoupo plus efficaces que les anciens. Si bien que pour torréfier nos différents mélanges venus de l'Amérique centrale et latine pour l'essentiel, nous pouvons encore mieux développer les subtilités de chacun de nos mélanges. En effet, c'est sur la température de chauffe, la durée de torréfaction que nous insistons plus sur les aspects acidulés, fruités et/ou corsés de nos origines pures. Comme quoi, outre la qualité des cafés arabicas que nous employons, la torréfaction joue un rôle plus que majeur dans la tasse...


Imprimer Envoyer cette news à un ami
Envoyer cette news à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom : Email :